VatanenAlors qu’il ren­tre sur Hel­sinki en com­pa­gnie de son ami pho­to­gra­phe, Vata­nen per­cute en voi­ture un jeune levraut. Cet évé­ne­ment impromptu donne l’occa­sion au héros de faire le bilan de sa vie et de pren­dre une déci­sion radi­cale : tout pla­quer der­rière lui ; femme, ami, tra­vail… tout y passe ! Accom­pa­gné du liè­vre qu’il soi­gne et qu’il pro­tège, Vata­nen va don­ner un nou­veau sens à sa vie, en par­cou­rant la Fin­lande en tous sens. Au con­tact de la nature et des habi­tants de ces régions recu­lées, le jour­na­liste et son curieux com­pa­gnon sau­tent de situa­tions cocas­ses en aven­tu­res rocam­bo­les­ques.

Voici un joli conte emprunt de bonne phi­lo­so­phie, d’un soup­çon d’éco­lo­gie et sau­pou­dré d’une cha­leu­reuse atmo­phère nor­di­que. Au milieu des forêts ou au bord des lacs, pour­suivi par des trac­to­pel­les en furie ou à la pour­suite d’un ours facé­tieux, le récit dif­fuse humour et fraî­cheur enjoués. La lec­ture est facile, le ton est gai… bref, la relaxa­tion assu­rée ! À lire de toute urgence !

P.S.: Ce livre des années 70 vient d’être adapté au cinéma et sor­tira en France à la fin de l’année. Avec une si bonne his­toire, il y a de bon­nes chan­ces que le film soit réussi. Tou­te­fois, j’avoue que j’ai une crainte : le rôle de Vata­nen est tenu par… Chris­to­phe LAM­BERT o_O
Abonné comme il est aux navets, j’espère que la gui­gne l’aura quitté depuis…