CRAZY C.R.A.Z.Y. raconte l'histoire de Zachary Beaulieu, de sa naissance à Noël 1960 jusqu'à l'âge adulte. Élevé dans une famille modeste de la banlieue montréalaise, au milieu de ses quatre frères auxquels il tente désespérément de ressembler, Zachary affronte ses peurs et ses doutes, épaulée par une mère pieuse et aimante.
Et, pour ne pas perdre ce qu'il a de plus précieux au monde, l'amour de son père, il renie avec acharnement sa nature profonde.

Profitant de quelques jours à Montréal, je tenais absolument à aller voir au moins une production locale. Selon les médias, ce film était le gros carton populaire du moment au Québec, où le film a généré un nombre inespéré d'entrées. Moi aussi, j'ai été totalement conquis.

Les personnages sont drôles et attachants et le portrait qui est dressé de la famille sur une vingtaine d'années est remarquable. Avec C.R.A.Z.Y. on rit (beaucoup) et on pleure aussi (un peu), bercé par la douce voix de Patsy Cline sur « Crazy » ou encore par les mélodies d'Aznavour reprises invariablement chaque Noël par le patriarche des Beaulieu, au grand désespoir de sa famille :-).

Il est apparemment très difficile de trouver des informations sur ce film sur les sites Français ; et sa sortie en France ne semble pas encore prévue : les droits de distribution n'ont peut-être pas encore été vendus. Toutefois, je ne doute pas qu'au vu de son succès phénoménal outre-Atlantique, il finisse par débarquer dans nos salles. Enfin, je l'espère car il serait à mon avis fort dommage de passer à côté. Vous l'aurez compris, je ne pourrais que vous recommander d'aller voir ce film si vous en aviez l'opportunité un jour.

Pour le moment, il est facile de trouver des informations complémentaires sur le web Québécois pour ceux que ça intéresse :