La Lune n'est pas pour nous Ce livre est la suite d'une uchronie que j'ai découverte par hasard au début de l'année : « La lune seule le sait ». J'avais beaucoup apprécié le premier volet dans lequel une entité extraterrestre a délivré une nouvelle science aux humains du XIXème siècle, ce qui a, par un obscur "effet papillon", fait de Napoléon III un tyran qui règne quasiment sur le monde depuis quelques dizaines d'années et qui expédie sur un bagne lunaire tous les opposants du régime.

Ce second volet débute dans les années 1930 lors de l'arrivée au pouvoir d'Hitler en Allemagne, pays vainqueur de la "Guerre Totale" qui a eu lieu 15 ans auparavant et qui a vu la défaite de la France, depuis saignée par une armistice qui fait du pays un tiers-monde européen.
J'admet que c'est assez complexe d'expliquer le contexte (répétez plusieurs fois cette phrase, c'est bon pour la diction) en quelques lignes. Quoi qu'il en soit, le charme de la préquel est intact et même encore meilleur. HÉLIOT met en effet en scène des personnages historiques qu'il est curieux de voire figurer dans ce genre d'ouvrages. Ainsi, Jules VERNE était le héros du premier opus aux côtés de Victor HUGO alors que dans le second on peut rencontrer Léon BLUM, TROTSKY, ainsi que HITLER et toute sa clique de sinistres ministres.

On obtient au final une histoire fraîche et intriguante au rythme soutenu (parfois même un peu trop) que j'ai littéralement dévorée en un week-end. Je ne sais pas si une suite est en préparation, mais nul doute que je l'achèterais si elle était éditée un jour.