Kwest Voici le deuxième livre du "space-teuton" que je lis, et je dois avouer que je l'ai bien aimé. Le premier avait le titre intrigant de « Des milliards de tapis de cheveux » ; la trame de l'histoire m'avait séduit par le procédé employé : un ricochet constant d'un personnage vers d'autres qui n'a qu'un seul but, nous présenter un univers et son histoire. Je l'avais trouvé très bon.
Bien que « Kwest » se déroule dans le même univers quelques temps avant (centaines ? millions d'années ?), le récit suit plutôt une trame classique qui ne le différencie pas de la pléthore de romans de SF si ce n'est le style de l'auteur, assez marqué. L'intrigue n'a rien d'exceptionnel et flaire le déjà vu. L'unique intérêt que j'y ai vu est de retrouver l'univers de « Des milliards de tapis de cheveux » ainsi qu'un certain humour cynique.

En bref, agréable à lire, mais rien de bien transcendant.