glesker glas

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

samedi 22 juillet 2006

Terrine de chèvre aux tomates confites

Terrine de chèvreUne entrée fraîche et onctueuse qui ravira le palais, par ces temps de chaleurs étouffantes !

Bien sûr, si vous êtes allergiques au fromage de chèvre, passez votre chemin !

Arlette la vachette étant en actuellement en vacances, la recette ne sera présentée sur Cuisine'Pluch qu'à la rentrée. Ceci est donc une publication en avant-première !

Ingrédients

  • Une bûchette de chèvre un peu crémeuse (~ 200 g)
  • Une bûchette de chèvre frais (~ 200 g)
  • 50 cl de crème épaisse ou liquide (allégée de préférence)
  • 100 à 150 g de tomates confites
  • 4 ou 5 feuilles de gélatine
  • Origan
  • Sel, poivre

Préparation
Émietter les bûchettes en petits morceaux (pas en purée !) et assaisonner copieusement d'origan.
Mettre les feuilles de gélatine dans de l'eau froide pour les ramollir.
Faire chauffer la crème fraîche à feu doux, saler, poivrer et assaisonner d'origan à nouveau (selon votre goût).
Lorsque la crème est suffisamment chaude, y faire fondre les feuilles de gélatine et laisser le mélange se refroidir un peu.
Quand le mélange est tiède, l'incorporer au chèvre.
Incorporer au tout les tomates confites découpées en lanières.
Verser la préparation dans un moule à cake et placer au frais 6h, jusqu'à solidification.

À déguster frais, en entrée, accompagné d'une salade de roquette. :-)

vendredi 17 mars 2006

Le gâteau nantais

gateau nantais La recette du gâteau nantais date du XVIIIème siècle lorsque les navires débarquaient sur les quais de la Fosse ou de l'île Feydeau leur trésor en provenance des Antilles : sucre, rhum, vanille... C'est au début du XXème siècle que ce dessert a atteint toute sa notoriété. Voici un gâteau moelleux au délicat parfum de rhum dont la recette est disponible sur cuisine pluch'.

lundi 6 mars 2006

Le Kig ha farz

ArletteDécouvrez la recette du Kig ha farz, le très discret mais très goûtu pot-au-feu breton, en images.

Grâce au site mis en place par Pouci/Zelly/Sophie/Double S sur l'idée original de Tigroux : Cuisine pluch' se propose de vous faire découvrir des plats originaux ou éprouvés grâce à l'aide impromptue mais néanmoins précieuse de compagnons de peluche.

Ainsi guidés, il nous est impossible de louper une tarte aux pommes ou des kneppes !

samedi 1 octobre 2005

Marmelade de tomates vertes

Tomates Les jours raccourcissent, le vent se fait plus frais : ça y est ! C'est l'automne. Et les dernières grappes de tomates qui restent accrochées au pied ont bien du mal à rougir avec si peu de soleil. Il serait tellement dommage de jeter ces beaux fruits...

Mais heureusement, il y a un solution ! Faire de la marmelade de tomate verte !

Pour 1 kg de tomates vertes, les laver, les sécher et les couper en fines rondelles. Les faire macérer une journée avec 700 g de sucre en poudre.
Ensuite, couper en fines tranches un citron entier, et faire cuire le tout pendant environ 30 minutes, jusqu'à ce que le mélange commence à devenir légèrement sirupeux et de couleur ambrée. Mettre vite en pots tant que la marmelade est brûlante, les refermer et les retourner.

Bonne dégustation ! ;-)

mardi 23 août 2005

Gratin noirmoutrin

Salicorne Voici une recette d'un petit plat idéal à cuisiner pendant des vacances à Noirmoutier puisque l'île fournit quasiment tous les produits nécessaires. Mais, pas de panique ! Il est également possible de la réaliser et de découvrir ses étonnantes saveurs même sur le continent ! ;-)

.
.

Ingrédients
500 g de salicorne (fraîche, de préférence)
500 g de palourdes ou de rigadeaux
300 g de petites pommes de terre de Noirmoutier
200 g de chou-fleur
2 œufs
gruyère râpé
huile d'olive
persil
sel, poivre

Préparation
Faire cuire les pommes de terre.
Faire ouvrir les coquillages dans un grand faitout.
Une fois ouverts, extraire la chair et réservez.
Faire blanchir les branches de chou-fleur et les jeunes pousses non-fibreuses de salicorne coupées en tronçons.
Couper les pommes de terre en dé.
Mélanger la salicorne, le chou-fleur, les pommes de terre, la chair des coquillages, les œufs, un filet d'huile d'olive et un peu de gruyère.
Assaisonner.
Verser la préparation dans un plat à gratin préalablement beurré, et recouvrir de gruyère râpé.

Cuire à 180° pendant 30 minutes jusqu'à ce que le dessus soit bien gratiné.